Présentation du livre de Gaël Turine et Laurent Gaudé EN BAS LA VILLE

Cover ombre 800 

 

 

 

Le photographe Gaël Turine et l’écrivain Laurent Gaudé ont voyagé ensemble à Port-au-Prince. 

Ville fiévreuse et lumineuse dont le centre ville (anba lavil en créole haïtien) est au coeur d’un livre qui rassemble une quarantaine de photographies révélant chaos et poésie. L’écrivain propose un long poème saccadé qui fait entendre la voix d’une mère s’adressant à sa fille et un texte autobiographique qui fait le récit de ses longues promenades dans les rues de la capitale haïtienne avec le photographe. Images et textes dialoguent ici dans un livre-accordéon à la forme originale et aux narrations multiples illustrant leur plongée singulière dans ce pays fragile et fascinant.

Photographies de Gaël Turine - Textes de Laurent Gaudé

Fiche technique :

Dimensions                          15 x 20 cm

Leporello imprimé recto/verso sous étui

Nombre de pages               108     

Photographies                     43

Année de parution             2017

Editeur                                  Le bec en l’air

 

 

Disponible en libraire et à commander sur :

http://www.becair.com/livre/en-bas-la-ville

À côté de l’édition standard, il existe une édition limitée à 20 exemplaires,
accompagnée d’un tirage signé (deux images au choix, dix exemplaires chacune)

Tirage signé, limité à 10 exemplaires, 12 x 18 cm, sur papier Hahnemühle Photo Rag barryta 315 g

Prix 140 euros

 

 

 LAURENT GAUDÉ & GAËL TURINE – EN BAS LA VILLE

Création sonore : Caroline Berliner & Félix Blume

À l’occasion de la sortie du livre En bas la ville, le photographe Gaël Turine et l’écrivain Laurent Gaudé partagent une poésie photographique qui plonge l’auditoire dans une expérience visuelle et auditive haïtienne. Le dialogue entre les photographies et les textes poétiques a pour vocation de créer une immersion dans cette ville fiévreuse et chaotique.

Hybridation entre littérature et photographie, cette déambulation nous guide dans le quotidien des habitants du centre-ville (anba lavil en créole haïtien), dans ses lumières et chaleurs caribéennes. L’imbrication des regards des deux auteurs remet en perspective la réalité désenchantée de la première république noire et par ce biais nous donne « une leçon de beauté et de dignité » précise Laurent Gaudé, saisi par les conditions de vie précaires.

http://www.laurent-gaude.com/biographie

Laurent Gaudé & Gaël Turine, En bas la ville, Le Bec en l’air, 2017.

LAURENT GAUDÉ

Né en 1972, Laurent Gaudé a fait des études de Lettres Modernes et d’Etudes Théâtrales à Paris. C’est à l’âge de vingt cinq ans, en 1997, qu’il publie sa première pièce, Onysos le furieux, à Théâtre Ouvert. Ce premier texte sera monté en 2000 au Théâtre National de Strasbourg dans une mise en scène de Yannis Kokkos. Suivront alors des années consacrées à l’écriture théâtrale, avec notamment Pluie de cendres jouée au Studio de la Comédie Française, Combat de Possédés, traduite et joué (sic) en Allemagne, puis mise en lecture en anglais au Royal National Theatre de Londres, Médée Kali joué au Théâtre du Rond Point et Les Sacrifiées joué au Théâtre des Amandiers à Nanterre, dans une mise en scène de Jena-Louis Martinelli.

Parallèlement à ce travail, Laurent Gaudé se lance dans l’écriture romanesque. En 2001, âgé de vingt neuf ans, il publie son premier roman Cris. L’année suivante, en 2002, il obtient le Prix Goncourt des Lycéens et le prix des libraires avec La mort du roi Tsongor. En 2004, il est lauréat du Prix Goncourt pour Le soleil des Scorta, roman traduit dans 34 pays.

Romancier et dramaturge, Laurent Gaudé est aussi auteur de nouvelles, d’un beau livre avec le photographe Oan Kim, d’un album pour enfants, de scénario. Il s’essaie à toutes ces formes pour le plaisir d’explorer sans cesse le vaste territoire de l’imaginaire et de l’écriture.

http://www.laurent-gaude.com/biographie

Laurent Gaudé en sept dates 

1972 : Naissance à Paris.
1997 : Première pièce de théâtre. Onysos le Furieux est publié en tapuscrit (Théâtre Ouvert)
2000 : Première création théâtrale. Onysos le Furieux est mis en scène par Yannis Kokkos au Théâtre National de Strasbourg.
2001 : Premier roman Cris paraît aux éditions Actes Sud.
2002 : La mort du roi Tsongor obtient le Goncourt des Lycéens.
2004 : Le soleil des Scorta obtient le Prix Goncourt.
2015 : « Danser les ombres », huitième roman, paraît aux éditions Actes Sud
2016 : « Ecoutez nos défaites », aux éditions Actes Sud
2016 : « Ecoutez nos défaites », aux éditions Actes Sud (NDLR)

 

 GAËL TURINE

Né à Nieuport, en Belgique, en 1972, Gaël Turine suit des études de photographie à l’Ecole des Arts Plastiques du 75 de Bruxelles.

Diplômé en 1997, Gaël Turine entame alors une série de reportages au long cours. En 2001, son travail sur les coopératives pour aveugles en Afrique de l’Ouest, est publié sous le titre Aveuglément (PhotoPoche). Son livre Avoir 20 ans à Kaboul est publié en 2003 (Éditions Alternatives). En 2004, lauréat du « Aftermath Grant Project » (Etats-Unis), il repart en Érythrée et termine un projet débuté en 1998. En 2006, le Prix du « Trèfle d’or» lui permet de terminer son projet sur les traces du culte Vaudou. Le livre Voodoo paraît en 2011 (Éditions Lannoo).

Un travail de 3 ans sur 25 malades guéris du cancer aboutit en 2009 à la parution de Aujourd’hui c’est demain (Éditions Delpire). Son travail « Le Mur et la Peur » sur le mur entre l’Inde et le Bangladesh est exposé à Saint-Brieuc en 2012 dans le cadre du Festival Photoreporter et à Perpignan en 2014 dans le cadre du Festival Visa pour l’Image. Le livre paraît en 2014 dans la collection Photopoche. Pour ce travail, il a également été primé en 2013 avec le « Shortlist de l’Anthropographia Awards for Human Rights », dans la catégorie « Still Photography ».

Il a participé à de nombreux ouvrages collectifs. Son travail, abondamment primé et exposé à travers l’Europe et le monde, est régulièrement publié dans la presse nationale et internationale

www.festival-photoreporter.fr/fr/gael-turine

Gaël Turine est l’auteur de plusieurs monographies dont « Aveuglément », dans la collection Photo Poche société, sur les coopératives pour aveugles en Afrique de l’Ouest. En 2004, après plusieurs voyages en Afghanistan, le livre « Avoir 20 ans à Kaboul » est édité. Un travail au long cours, mené avec le cancérologue pédiatrique Eric Sariban, aboutit en 2009 à « Aujourd’hui c’est demain », aux éditions Delpire.

De 2005 à 2010, il se consacre au vaudou pour publier « Voodoo » aux éditions Lannoo. Il a participé à de nombreux ouvrages collectifs. Son travail, souvent exposé, est publié dans la presse internationale, et a également été primé. Depuis ses débuts, il collabore avec différentes ONG. Il a bénéficié de bourses en Europe et aux Etats-Unis. Gaël Turine est membre de l’agence VU.

www.gaelturine.com