Ouragan Matthew : Message de Marie-Lou

Chers Tous,

L’ouragan Matthew, de catégorie 4 sur une échelle de 5, a littéralement dévasté la presqu’île Sud d’Haïti. Le décor est similaire, voire pire, à celui d’après le séisme de 2010. Les suites de cette catastrophe s’annoncent encore plus terribles : les récoltes et le bétail, qui constituent l’unique épargne des paysans haïtiens, sont perdus (plus de production locale --> famine + chômage + inflation). Le territoire est rasé : absolument tout est à reconstruire. Enfin, l’épidémie de choléra ne peut que s’aggraver, vu les conditions d’hygiène de la population sinistrée.

Si vous souhaitez faire un don en faveur d’Haïti, s’il vous plaît, ne répétez pas les erreurs de 2010, ne donnez pas « les yeux fermés », sans vous documenter. Ce n’est pas pour rien qu’Haïti fait l’objet de tant d’articles et de livres sur l’échec humanitaire ces dernières années ! Privilégiez, s’il vous plaît, des initiatives totalement ou partiellement locales, assurez-vous que les dons servent essentiellement à aider, et pas juste à payer des primes d’expatriation fantaisistes ou des pots de vin mirobolants.

Pensez développement plutôt qu'humanitaire. Avant de soutenir un projet, assurez-vous qu’il est mené par des personnes fiables et compétentes, qu’il est réaliste et qu’il est (co-)piloté par les communautés locales, en priorité avec les moyens humains et matériels locaux.  Le B-A – BA, en somme.
Il y a là-bas comme ici des gens formés, professionnels, honnêtes et volontaires qui se battent sur le long terme pour améliorer le quotidien, reconstruire et soigner. #SolidarityNotCharity
______________

FAIRE UN DON A QUI ?!?

Beaucoup d’initiatives constructives coexistent. J’ai pour ma part choisi d’en soutenir deux, haïtiennes, dont je suis les fais et gestes au quotidien depuis  l'ouragan et que je vous présente car elles méritent d'être soutenues dans leur action pour les sinistrés et sur le long terme.

Vous trouverez par ailleurs sur le site http://www.plateformehaiti.be/ les références de plusieurs organismes belges qui font de longue date un travail remarquable en Haïti, avec les Haïtiens.


FERHA (http://www.ferha.org)
Il s’agit d’une fondation créée Nancy Férailleur, médecin pédiatre que je connais bien parce que nous sommes cousines, et dont je connais à la fois l'engagement et la rigueur professionnelle. FERHA est une fondation déclarée à la fois aux USA et en Haïti, dont l’équipe est majoritairement haïtienne. Elle travaille avec des orphelins et des familles démunies des zones rurales d’Haïti. Elle leur assure des soins de santé, des services sociaux de base, et une scolarité de bonne qualité.

Suite à l’ouragan Matthew, FERHA a lancé un appel aux dons dans le but de procurer de la nourriture, des vêtements, des outils et des produits de première nécessité aux habitants de la région de Jérémie et de Dame-Marie. Autant que possible, tout ça est acheté sur le marché local et non importé. L’équipe est parvenue à trouver un hélicoptère avec pilote pour se rendre aujourd'hui là où plus aucun passage par la route n’est possible. Pour soutenir cette équipe, et en savoir plus sur son travail, cliquez ici : https://www.gofundme.com/ferhamathewrelief.

Il est aussi possible de faire des dons par PayPal ici : http://bit.ly/2dHduz2

______________
 

LEOS / SOS Haïti Reconstruction (pas encore de site web)
LEOS vient à peine d’être créée par Sandrine Laroche, consultante en Développement international belgo-haïtienne et accessoirement une amie d’enfance à moi.
Voici ce que Sandrine m’écrit ce mardi 11 octobre:

Nous organisons des missions de volontaires locaux qui se rendent aux Cayes pour porter leur soutien aux équipes du Rotary Club. Nous ne réalisons aucun bénéfice sur cela ni ne prélevons des frais de fonctionnement pour LEOS. Les volontaires financent eux même leur voyage depuis Port-au-Prince et leurs repas. Ils seront logés chez Roxane [sœur aînée de Sandrine]. Nous partons avec des cargaisons de nourriture non périssable, des kits de traitement d’eau potable, du matériel de construction (planches, tôles, clous et outils), du matériel de déblaiement, des vêtements, des kits d’hygiène. Pour le moment, pour acheter tout ça, nous avons quelques donations, la participation de quelques volontaires, des réductions de prix de fournisseurs et des dons d'autres personnes. Toute contribution en nature ou espèces est la bienvenue. Les volontaires passeront le week-end aux Cayes afin de préparer les kits à distribuer avec les membres du Rotary, préparer des repas chauds pour les abris de sinistrés, les orphelinats et les hôpitaux ; pour aider aussi les victimes à déblayer et réparer les maisons qui peuvent l’être. Nous pensons le faire plusieurs week-ends d’affilée si cette première mission est un succès. Le but est de récolter environ 5000 dollars (USD) de dons pour samedi, ou l’équivalent en nature. Pour le moyen terme nous prévoyons d'autres activités mais nous n'en sommes pas encore là. Un tout grand merci de vous mobiliser!!!!

NB : en 2010, nous avions travaillé avec le Rotary club des Cayes à la reconstruction de l'école de la Sainte Famille. Je peux vous certifier que le Rotary club des Cayes est actif et digne de confiance. Vous pouvez faire vos dons en nature que je me chargerai d'acheminer en camion lors de mes prochains voyages aux Cayes (mercredi et samedi matin). Vous pouvez également verser des fonds sur le compte belge créé en 2010, SOS Haïti Reconstruction : 035-7260067-46 (hors Belgique : IBAN BE33 0357 2600 6746 - BIC GEBABEBB). La semaine s'annonce lourde en planification avec les diverses organisations présentes déjà sur les zones sinistrées. Certaines communautés n'ont encore reçu aucune aide à ce jour.
 

J'ai toute confiance en ces deux équipes : je vous les recommande parce qu'elles sont compétentes, organisées et fiables.
Nancy Férailleur, directrice de FERHA, est joignable au 0050934465127 ou à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Sandrine Laroche, directrice de LEOS, est joignable au 0050937649272 ou à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
______________
 
Pour nourrir la réflexion, un peu de lecture et quelques images :
http://www.huffingtonpost.com/mark-schuller/hurricane-matthew-in-hait_b_12358752.html

http://abcnews.go.com/International/haiti-hurricane-matthew-satellite-images/story?id=42713351&cid=share_facebook_widget
 
Last but not least, merci à tous ceux d'entre vous qui se sont inquiété de ceux qui me sont chers en Haïti. Tous sont sains et saufs.

Amitiés,


Marie-Lou